Sélectionner une page

Alors que l’association ANTICOR dresse ce jour le bilan des engagements pris par 40 communes après les élections municipales de 2014, et attribue un « Feu Orange » à la gestion de la municipalité sortante à Grenoble (absence de commission d’éthique, commission des finances non présidée par un élu d’opposition, nécessité d’aller plus loin en matière de prévention des conflits d’intérêts et de reconnaissance de la place des élus d’opposition), le collectif Grenoble Nouvel Air réaffirme son engagement de reprendre et de faire siennes les 30 propositions de l’association anti-corruption. 

« Nous considérons que la lutte contre la corruption et en faveur de l’éthique en politique constituent des préalables absolus et des conditions indispensables à l’action publique, peut-être à Grenoble plus qu’ailleurs à l’heure où un ancien Maire condamné pour corruption tente un énième retour devant les électeurs. Nous avons donc décidé de reprendre et de faire nôtres les 30 propositions mises dans le débat public par l’association ANTICOR, qui s’articulent autour de 7 priorités : disponibilité des élus, prévention des conflits d’intérêt, reconnaissance du rôle des élus minoritaires, transparence de l’action publique, lutte contre la corruption, contrôle de l’action municipale et participation des citoyens aux décisions locales. 

Au-delà de ces 30 propositions, nous entendons aller plus loin en la matière au travers par exemple de 5 propositions issues de nos rencontres « Bols d’Air » avec les Grenobloises et les Grenoblois : 

  • instaurer une commission de l’éthique et de la déontologie composée d’élus, d’agents de la collectivité et de citoyens, 
  • mettre en place une assemblée permanente du débat public chargée de garantir l’information, l’organisation des concertations et l’évaluation des politiques publiques, avec 50% de citoyens tirés au sort, 
  • créer une plateforme numérique collaborative permettant d’interpeller les élus et de proposer des projets avec un FabLab citoyen, 
  • débuter chaque conseil municipal par un premier sujet proposé sur cette plateforme collaborative, 
  • redéfinir le mode de fonctionnement des budgets participatifs qui seront construits pour être mieux répartis sur tous les secteurs de la ville. » 

Contact presse : David BOUSQUET, Porte-parole & Responsable des relations presse 06 70 68 41 80 – presse@grenoblenouvelair.fr